AKTIVIZM PC : Association Sauvegarde Petite Ceinture (ASPCRF)

La Petite-Ceinture ne peut être morcelée. Le moindre garrot, la moindre lacération parcellaire effacerait à jamais la « potentialité » mille fois brandie de ce flux latent. Son morcèlement ou sa reconversion (même ponctuelle – que ce soit en terme de lieu : faisons référence à ce qui ce trame dans le XIVème  – ou de temps : c’est à dire le retrait  et l’abandon des voies et infrastructures pré-existantes ) amorcerait sa mort définitive.

PC IS BURNING

Destruction du pont de Tolbiac – 3h AM – bbkorp2012

L’association (dont le site fera l’objet d’une réactualisation structurelle et formelle) recèle une mine d’informations: historiques, dossiers d’études et liens d’un intérêt majeur pour comprendre l’enjeu d’une réactivation pour ne pas dire  » réanimation  » de la « PC ».

Bien sur, la petite ceinture perçue aujourd’hui, ne fait qu’allusion au passé – qui est même si l’imagination le force à y faire rouler des trains à vapeurs et rallumer les anciens signaux – marque un patrimoine délaissé mais non révolu. Son tracé, ses lieux inédits, d’une puissance imaginaire inouïe nous tourne souvent vers ce passé, vers la petite-ceinture « imaginée ». Bien sur, la vie qui s’y est développée est considérable, les essences florales, les figuiers et autres arbres en font un univers hors du commun. L’expression urbaine, les tags, les graffitis, les fresques prouvent toute la puissance et le génie d’un lieu en friche. La « Zone », pensons à ce monument qu’est Stalker de Tarkovsky démontrant un univers dont on ne peut si aisément sortir.

Mais la ville d’aujourd’hui, pour ne pas citer les politiques d’aujourd’hui, dans leur volonté de planification et d’ordonnancement ne peuvent laisser un tel lieu de liberté à ciel ouvert (ou à contrario « ténèbres pénétrables »).

C’est pourquoi venons-en au présent, ce mince fil tendu entre passé et  futur qui doit  comme toujours être surpassé : la Ceinture bientôt sera emparée, kidnappée par le jeu politique et non par la politique (au sens étymologique du terme). Anne Hidalgo s’en ai dors et déjà emparée comme argument de vente électoral pour des élections municipales qui bientôt, approcheront. La Petite-Ceinture ne peut être un objet de séduction : une « balade plantée » mimant de beaux projets pour apparaitre comme une actrice aux aspirations environnementales ou que sais-je.

La PC doit servir à tous, amplifier une ville en constant essor et sortie de ses propres murs – mais celle ci s’essouffle déjà de ses transports sursaturés alors la « PC » n’est pas qu’une affaire de parisiens, mais bien de Franciliens car si chaque soir c’est en périphérie que les cités dortoirs se remplissent, c’est aussi Paris que ces même résidents se déversent, activant alors les dernières ficelles, les derniers faisceaux vivants d’une ville « muséifiée » comme Paris.

La Ville, la « Polis » c’est la rue, c’est le flux. Le T3 qui longe parfois la Petite-Ceinture de quelques mètres se doit de ré-intensifier les flux dorénavant débordants du T3 pris d’assaut (et ce – même aux heures « creuses » – un article verra le jour sur l’étude du tronçon Nord de la PC d’ici Janvier 2013.

BBKORP

Ci-dessous le lien renvoyant vers le site de l’association (N’hesitez pas à vous inscrire et devenir ainsi « aktivist »)

http://www.petiteceinture.org/

Advertisements

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s